SITAsecure

septembre 2, 2011

Le procès en appel de Marie Neige Sardin l’irréductible libraire du Bourget(93) se tiendra le 7 septembre

Nous sommes heureux de relayer l’appel des identitaires d’Ile de France

Appel à présence … pour soutien moral.

Depuis plusieurs années, une libraire du Bourget subit un calvaire : attaque à main armée, viol en réunion, étouffement, étranglement, projection d’acide… Vingt-cinq agressions en six ans, sans compter les menaces et les intimidations quotidiennes.

Si vous voulez voir le fonctionnement de la justice française de vos propres yeux, nous vous recommandons de venir assister à l’audience de la Cour d’Appel de Paris concernant Marie-Neige Sardin (libraire dans le « neuf trois » au Bourget, son blog http://le-bourget.over-blog.com), auteur de « Celle qui dit non » (parution du livre aux éditions de L’oeuvre le 6 octobre 2011, en pré-commande sur Amazon.fr).

Que tous ceux qui le peuvent jeunes étudiants, retraités viennent soutenir « Celle qui dit non » car la plupart des autres seront au travail.

RDV à la Cours d’Appel 1 de Paris. 6 boulevard du palais, escalier K chambre 7 pôle 2 à 13h30 le mercredi 7 septembre 2011.

http://www.enquete-debat.fr/archives/marie-neige-sardin-celle-qui-a-dit-non

La quinzaine de personnes qui s’étaient déplacés pour soutenir Marie Neige est venue pour apprendre que le procès était remis à plus tard. Sympa la justice! Une façon comme une autre de dissuader les gens de venir soutenir l’irréductible libraire gauloise du Bourget.

Voici ce qu’elle a écrit sur sa page Face Book:

Marie Neige Sardin

Revenue, alors juste une audience pour une fixation de date; la plaidoirie du procés aura lieu le 11 janvier à13h30 même endroit . Merci à tous ceux qui ont fait le déplacement, qui ont ampli la salla d’audience et qui se sont levés d’un même coeur afin de démontrer à la cour que je n’étais pas seule. Un point de marqué côté pression.

Venez nombreux le 11 janvier. Il n’est que de voir le regard des juges dans la salle pour « juger » la force du soutien à la personne jugée pour comprendre le sens du mot pression.

Publicités

juin 18, 2011

Le combat de Marie Neige Sardin est le nôtre. Apportez-lui votre aide et votre soutien.

Exceptionnellement nous sortons du cadre des actions SITA pour lancer cet appel .

Le combat de Marie Neige Sardin est le nôtre. Apportez-lui votre aide et votre soutien.

Nous sommes nombreux à connaitre Marie Neige Sardin qui tient contre vents et marées à vouloir se maintenir dans sa librairie en la zone occupée du Bourget. Le harcèlement qu’elle subit quotidiennement qui est allé jusqu’au viol, un crime en France, aurait dû mobiliser les autorités municipales policières et judiciaires pour la soutenir et la protéger. Que nenni! C’est tout le contraire, elle est traitée comme l’empêcheuse de tourner en rond. Inversion des valeurs bien connue entre victime et coupable par notre justice (sans j majuscule) gangrénée par les idéologies mondialistes, immigrationistes. Dernière persécution en date, Marie Neige excédée par le bruit fait par des voisins antillais à une heure avancée de la nuit leur a dit « arrêtez de faire la bamboula » d’où plainte des voisins affirmant avoir été traités de bamboulas. Vous devinez la suite…Elle vient d’être condamnée à une amende de 590 €.

Pour faire appel de cette décision inique il peut en coûter jusqu’à 2 000€, somme que Marie Neige n’a pas.

Ne laissons pas tomber Marie Neige soyons solidaires , son combat est le nôtre eu égard à tout ce qu’elle a enduré et endure encore. On ne nous fera pas croire qu’il n’y a pas 20 résistants qui peuvent donner 100€ chacun ou 40 qui peuvent donner 50€ ou 200 qui peuvent donner 10€ ou un mélange de tous ces cas.

Vous pouvez envoyer vos dons, de préférence sous forme de chèques libellés à l’ordre de Marie Neige Sardin, à l’adresse suivante:

Librairie Sardin, 31 avenue Jean Jaurès 93350 Le Bourget

Marie Neige nous fait savoir qu’appel ne veut pas dire plus de condamnation, mais peut aussi vouloir dire une condamnation supérieure dans le montant de l’amende et voire de la prison avec sursis ou non.
Donc pour le départ, s’il y a un excédent on conservera l’excédent pour payer la dite amende et s’il reste de l’argent il sera reversé à « l’institut pour la justice » à laquelle elle verse déjà de maigres aides

Pour plus de détails sur le calvaire enduré par Marie Neige visitez ses propres pages.

Sa page Face Book: https://www.facebook.com/profile.php?id=1296669273

ou son blog : http://le-bourget.over-blog.com/article-ateu-de-television-65041291.html

Ou cet article bouleversant d’Enquête et Débat: http://www.enquete-debat.fr/archives/marie-neige-sardin-celle-qui-a-dit-non

Marie Neige fera régulièrement le bilan global des dons qui lui seront parvenus sur cette page: https://www.facebook.com/profile.php?id=1296669273

septembre 7, 2010

Le député Lionnel LUCA défend papy Galinier injustement maintenu en prison

Communiqué Lionnel Luca: Justice : 2 poids… Lundi, 06 Septembre 2010 06:39 Lionnel Lucas député UMP, Justice : 2 poids… (Lionnel LUCA,ump)

Sans doute vaut-il mieux être un récidiviste braqueur de casino comme à Uriage, que d’être un retraité de 73 ans, détenu en prison à Béziers depuis un mois pour avoir voulu protéger une vie de travail et peut-être …sa vie.

L’argument évoqué de « mettre fin au trouble exceptionnel et persistant à l’ordre public » paraît bien caduc et c’est au contraire son maintien en détention, incompréhensible pour l’opinion comme pour sa famille déjà suffisamment traumatisée, qui va devenir un véritable trouble de l’ordre public.

Monsieur René Galinier ne mérite pas cette indignité au regard d’une vie de travail pour sa famille et pour notre pays qu’il a servi et qui bénéficie du soutien de tout son village et bien au-delà.

Lionnel LUCA

Député des Alpes-Maritimes

Vice-Président du Conseil Général

Des Alpes-Maritimes

Nous rappelons la  lettre ouverte au Président de la République et à la Garde des Sceaux de Chantal Macaire de Riposte Laïque.

lundi 23 août 2010, par Chantal Macaire

Je me permets d’attirer votre attention sur l’affaire René Galinier, qui n’est pas sans soulever de grandes interrogations tant sur la manière dont fonctionne la « justice » française, que sur le droit qu’a l’honnête citoyen de défendre ses biens et sa personne. Mettons en regard ce fait divers avec un autre, qui s’est produit quelques jours plus tard :

- deux jeunes filles s’introduisent chez René Galinier, manifestement pour le voler. Il tire sur les cambrioleuses, et se retrouve en prison.

- des individus pénètrent dans un bureau de tabac à Montpellier, manifestement pour s’emparer de la caisse ; la jeune buraliste n’est pas armée : la malheureuse est tuée à coups de couteau…

Qui peut dire ce qui serait arrivé à René Galinier s’il n’avait pas tiré ? Personne…

Est-il acceptable que le représentant du Parquet général de la cour d’appel de Montpellier, David Charmatz, affirme catégoriquement : « notre société ne peut pas accepter que de simples cambrioleurs, qui n’en veulent pas à l’intégrité physique des personnes, qui viennent pour une rapine de quelques centaines d’euros, perdent la vie parce que quelqu’un …a fait feu à deux reprises sur deux personnes qui ne le menaçaient pas. »

Monsieur Charmatz peut-il ignorer qu’il y a eu des retraités ligotés et torturés pour les contraindre à révéler l’hypothétique cachette de leur argent, que des femmes se sont montrées capables, dans ce genre d’affaires, d’autant de cruauté que les hommes ?

« La rapine de quelques centaines d’euros » ne vaut pas la mort des coupables, certes, mais vaut-elle la mort de la victime du vol, comme à Montpellier ?

J’imagine que, si la jeune buraliste avait tué son (ou ses) agresseur(s), on aurait le même discours : que le contenu d’une caisse ne vaut pas mort d’homme(s). Peut-être serait-elle, elle aussi, en détention pour « trouble à l’ordre public » !

Mais c’est la jeune femme qui est morte pour « quelques centaines d’euros » ! Qu’en dit la justice ? Elle n’en dit rien, parce que tout est « en ordre » : le ou les délinquant(s) vivants et la victime au cimetière !

En tout cas, la détention de René Galinier suggère que l’honnête citoyen n’a pas le droit de se défendre avant d’avoir dûment vérifié que les cambrioleurs en veulent à son intégrité physique, c’est-à-dire, en termes clairs, une fois qu’il est trop tard pour lui…

Il faudrait, Monsieur le Président, une prise de position claire de l’Etat et une réponse précise sur ce point : selon la loi, faut-il que l’honnête citoyen coure le risque de mourir plutôt que de tirer sur un cambrioleur en train de commettre son forfait (et dont il ignore s’il est armé et ses véritables intentions) ?

Par ailleurs, je suis effarée de constater le « 2 poids 2 mesures » dont use la justice, elle qui devrait être d’une équité irréprochable !

Comparons en effet les deux cas suivants :

• en mai 2009, trois individus de 24 et 25 ans tirent à la Kalachnikov -une arme de guerre- sur un fourgon de police lors d’un guet-apens à La Courneuve. Ce n’est pas leur premier délit : ils ont déjà été condamnés pour des vols.

Estimant que leur maintien en détention n’est « plus nécessaire » aux investigations et que les trois prévenus disposent de garanties de représentation suffisantes (sic !), la cour d’appel de Paris les remet en liberté…

en août 2010, un homme de 73 ans, qui n’est pas fiché par les services de police et qui est victime pour la troisième fois d’un cambriolage, tire sur deux voleuses qui se sont introduites chez lui par effraction. Il n’y a pas de risque de récidive, le prévenu offre toutes les garanties de présentation devant la justice ! Mais, pour l’avocat général Laurent Bebon, ces « deux tentatives de meurtre …troublent à l’évidence l’ordre public, parce que notre société ne peut pas accepter que de simples cambrioleurs… perdent la vie » : le papy est donc maintenu en détention !

Scandaleux, à mes yeux et à bon nombre de français qui s’expriment sur Internet, de constater que, pour un avocat général, le délinquant n’est pas celui qui trouble l’ordre !

Car vous admettrez que la conclusion qui s’impose, c’est que, quand on tire à la kalachnikov sur des représentants de l’ordre, quand on vole, il n‘y a pas « trouble à l’ordre public », mais qu’il y en a uniquement quand on tire sur ceux qui ont pénétré par effraction chez soi !

Pourquoi le Ministère de la Justice laisse-t-il toute latitude aux avocats généraux et autres magistrats qui dépendent de lui, et n’exige-t-il pas une certaine cohérence dans l’application de la loi ?

Enfin, que pensez-vous de magistrats qui ne respectent pas le secret de l’instruction puisque le président de la chambre d’instruction, Alain Lienard, se croit autorisé de citer les propos de René Galinier pendant sa garde à vue : « J’étais en danger, j’avais peur… j’étais en danger avec cette sale race, je suis devenu raciste… on est obligé de s’armer… si la justice faisait son boulot… » ; de magistrats qui ne respectent pas la présomption d’innocence et ont déjà jugé René Galinier coupable, puisque David Charmatz déclare : « Nous ne nous trouvons pas, en l’état du dossier, en situation de légitime défense » « notre société ne peut pas accepter que de simples cambrioleurs… perdent la vie ». Ces pratiques, qui remettent en cause le fonctionnement normal de la justice, sont contraires à la déontologie inhérente à la charge de magistrats …

Si la justice française avait à voir avec la Justice, elle remettrait René Galinier en liberté et prendrait des mesures vis-à-vis des magistrats précités…

Chantal Macaire

Enregistrer au format PDF

Source: Riposte Laïque

Ne gardez pas votre rancoeur pour vous seul, réagissez immédiatement, c’est la nouvelle façon de vote, votre enveloppe c’est la nouvelle urne.

Action SITA : imprimer, poster - La nouvelle façon de voterhttp://directdemocratie.wordpress.com

On applique la bonne vieille méthode SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu)

Quoi mettre dans l’enveloppe?

Cet article en version PDF que l’on peut imprimer à partir de la page obtenue en cliquant sur le logo PDF juste en-dessous du nom de l’auteur Chantal Macaire (2 ou 3 pages car la page 1 n’est pas utile)

A qui envoyer les courriers?

A Monsieur Nicolas Sarkozy, président de la république dont l’adresse postale se trouve en bas de cette page: http://www.elysee.fr/ecrire/ . Ce courrier est dispensé d’affranchissement.


A Madame Alliot-Marie, ministre de la Justice et des Libertés dont l’adresse postale est indiquée à cette page:http://lannuaire.service-public.fr/services_nationaux/administration-centrale-ou-ministere_172234.html


ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans ce courrier. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

août 21, 2010

Il faut mettre hors d’état de nuire des procureurs de la République comme Patrick Mathé

RESISTANCE REPUBLICAINE

Il faut mettre hors d’état de nuire des procureurs de la République comme Patrick Mathé

mardi 17 août 2010, par Jeanne Bourdillon

Voilà ce que le procureur de la République de Béziers, Patrick Mathé, a déclaré à la presse, au sujet de la mise en prison de René Galinier. « Cet homme de plus de 70 ans a été mis en prison parce qu’il a tiré sur deux cambrioleuses qui étaient en train de dévaliser sa maison. »

René Galinier a été mis en examen pour tentative d’homicides volontaires sur les deux jeunes cambrioleuses présumées qui s’étaient introduites dans son domicile, alors qu’il faisait la sieste. « Je leur ai expliqué que la décision (l’incarcération) était justifiée en raison de la gravité des faits, du trouble à l’ordre public et de l’état des victimes », a commenté Patrick Mathé. La délégation présente pensait « qu’il y avait légitime défense. Ce n’est pas ce qui s’est passé », a-t-il précisé au Midi Libre. Les deux jeunes femmes, qui se trouvaient dans deux pièces différentes, n’étaient pas armées. Le retraité, « a tiré alors qu’il se trouvait à très faible distance des femmes. C’est quelqu’un qui connaît les armes, il a fait la guerre d’Algérie. Il n’a pas eu le comportement de quelqu’un qui a peur », poursuit-il dans les colonnes du quotidien local. « Ces femmes Roms, qui sont des délinquantes, sont aussi des victimes de notre société », conclut le procureur de la République. »

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/2010-08/retraite-ayant-tire-sur-des-cambrioleuses-le-procureur-justifie-6036792.html

C’est hallucinant… Tirer sur des personnes qui vous cambriolent, c’est un « trouble à l’ordre public » ? Ce ne serait pas plutôt le fait de cambrioler une maison qui est un trouble à l’ordre public, par hasard ? Cette inversion des culpabilités est vraiment écoeurante. Encore un magistrat au cerveau ravagé par la pensée bobo, et par la haine anti-Française. Plus grave, René a fait la guerre d’Algérie. C’est donc forcément, aux yeux de notre procureur, un raciste qui a sûrement torturé et violé d’innocents algériens, il faut donc qu’il expie !

Un commentaire fort juste d’un internaute :

« saintamil, le 13 Août 2010 à 19h05 La messe est dite : le coupable est le vieux qui se défend alors qu’il est en train d’être cambriolé, la victime est celui qui cambriole l’appartement du vieux, « en plus d’être victime de la société ». C’est donc doublement pas sa faute. je frotte mes yeux, non non, je ne suis pas être train de rêver. Ce pays nage en plein délire. Je pense que si l’on continue dans cette direction, on va remettre la légion d’honneur aux cambrioleurs. »

De telles attitudes posent la question de fond. La justice se veut indépendante du pouvoir politique. Mais une démocratie peut-elle laisser un procureur de la République mettre en prison un homme de 73 ans, qui ne sait pas si les personnes présentes chez lui sont armées ou pas ? Doit-on prendre le risque de se faire tuer quand une personne s’introduit chez vous ?

Quelle attitude doit avoir une démocratie quand sa Justice est gangrénée par des juges qui reproduisent le discours victimaire des droits-de-lhommiste ? Quelle attitude quand trois racailles qui tirent à la kalachnikov sur des policiers sont laissés en liberté, et René Galinier est lui mis en prison ?

La démocratie et la République peuvent-elles accepter cette pseudo-indépendance, quand la dérive de nombre de nos juges atteint un tel degré ?

Jeanne Bourdillon

Enregistrer au format PDF

Action SITA : imprimer, poster - La nouvelle façon de voterhttp://directdemocratie.wordpress.com

On applique la bonne vieille méthode  SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu)

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) Un document PDF de 2 pages contenant  le texte du présent article situé au-dessus du mot ACTION. Pour l’imprimer aller à cette page:

http://www.ripostelaique.com/IMG/article_PDF/Il-faut-mettre-hors-d-etat-de.pdf

A qui envoyer les courriers?

A Monsieur le procureur du tribunal correctionnel de Béziers, Tribunal de Grande Instance dont on trouvera l’adresse postale à cette page: http://www.avocat-beziers.net/coordonnees.htm

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le signer si vous le souhaitez, le timbrer et  le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  https://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Adresser le message de votre choix à Monsieur le procureur du tribunal correctionnel de Béziers à l’adresse email indiquée à cette page: http://lannuaire.service-public.fr/services_locaux/languedoc-roussillon/herault/ti-34032-01.html

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA


Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

Quelques articles sur le même sujet:

http://www.ripostelaique.com/Affaire-Galinier-la-justice-est.html

http://fr.novopress.info/65148/lettre-ouverte-a-michele-alliot-marie-il-faut-liberer-rene-galinier-par-christian-vanneste/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+France%29

Cette lettre ouverte vous pouvez aussi l’envoyer à Madame Michèle Alliot-Marie Ministre d’Etat, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés dont l’adresse se trouve à cette page:

http://lannuaire.service-public.fr/services_nationaux/administration-centrale-ou-ministere_172234.html

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.