SITAsecure

La viande halal finance la religion musulmane

Daoudal Hebdo réinforme :

« Le Figaro, qui a publié un grand article sur ce sujet le 25 février, expliquait :

Certains ne souhaitent pas manger un animal tué rituellement et craignent de financer à leur insu les cultes. Pour la viande casher, la confusion n’est pas possible, puisque la taxe religieuse est versée en bout de chaîne, par le consommateur qui achète labellisé. Dans le cas du halal, les abattoirs rémunèrent des sacrificateurs musulmans, agréés auprès de trois mosquées. Ceux-ci ne reversent aucun pourcentage à ces structures, mais acquittent une cotisation pour leur carte professionnelle. « On ne peut pas dire que le halal finance le culte », assure Mohammed Moussaoui, le président du Conseil français du culte musulman.

C’est absolument faux. Car il faut contrôler que les « sacrificateurs » font leur travail dans les règles. De nombreuses organisations de contrôleurs ont ainsi vu le jour, comme AVS, liée à la FNMF (la Fédération nationale des musulmans de France, qui est marocaine), SFCVH, de la Grande Mosquée de Paris, ou BARAKA, proche de l’UOIF. Mais il y en a bien d’autres. Or elles font payer l’abattoir pour ce contrôle: soit un droit annuel (qui atteignait déjà 5000€ ! il y a plusieurs années), ou une taxe journalière, ou par animal, ou au kilo. Une partie de cet argent va naturellement dans les caisses des fédérations islamiques, et donc « finance le culte ». Or l’abattoir répercute la taxe sur le boucher (que celui-ci veuille ou non acheter de la viande halal), qui le répercute à son tour sur le consommateur.

Mais aujourd’hui les autorités musulmanes s’attellent à un autre combat. Le combat suivant. Beaucoup de viandes vendues comme halal ne le sont pas, disent-ils. Il ne s’agit plus, comme naguère, de cette fraude primaire qui consiste pour le boucher à mettre en vitrine un animal certifié halal et à vendre dans sa boutique de la viande qui ne l’est pas. C’est que, pour être vraiment halal, il ne suffit pas que la bête soit abattue selon le rite coranique. Il faut aussi qu’elle soit élevée selon les règles de l’islam. Elle doit avoir été nourrie avec des produits eux-mêmes halal… »

Source: Le Salon Beige du 4 Mars 2010

N’oublions pas l’aspect sanitaire de l’abattage rituel. Voici l’avis d’un vétérinaire::

http://fr.novopress.info/104433/les-risques-sanitaires-lies-a-l%e2%80%99abattage-halal-par-alain-de-peretti-docteur-veterinaire/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+%7C+Agence+de+presse+ind%C3%A9pendante%29

Acheter halal c’est payer la taxe islamique qui permettra d’acheter la balle « halal » qui tuera un de nos soldats en Afghanistan: https://sitasecure.wordpress.com/2010/11/23/balle-halal/

2 commentaires »

  1. […] La viande halal finance la religion musulmane […]

    Ping par Les scandales du halal « SITAsecure — mars 21, 2010 @ 9:47 | Répondre

  2. […] voir l’article complet du Figaro Et notamment les contre-vérités  de Mohammed Moussaoui sur Daoudal Hebdo […]

    Ping par Les scandales du halal ! « Francaisdefrance's Blog — mars 23, 2010 @ 7:35 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :