SITAsecure

Islam: le pillage tous azimuts

Le détournement musulman de Ground Zero, Daniel Greenfield

Posté le Lundi 23 août 2010 par Sittingbull

[Un article dur, très dur pour l’Islam. Il me vaudra peut-être l’accusation d’islamophobie (qui est devenue tellement courante, qu’elle a fini par ne plus rien signifier sinon que même une vérité historique ne peut être émise, si elle est défavorable à l’Islam. Le problème avec ce texte, une fois de plus, n’est pas sa prétendue islamophobie mais son statut au regard de la vérité. Toute réaction violente sera forcément subjective. Daniel Greenfied croit sincèrement à ce qu’il affirme, et il faut bien reconnaître que tant de faits et tant de continuité dans le comportement historique de l’Islam semblent lui donner raison. Si généralisatrice et si accusatrice qu’elle soit, cette analyse (qui est plus qu’une opinion) mérite qu’on l’écoute, qu’on la jauge, qu’on la critique éventuellement là où il y a matière à le faire, mais il n’est pas question de lui faire barrage ou de la censurer. C’est pourquoi je prends mes responsabilités en en mettant en ligne ici une traduction française. (Menahem Macina).]

Sur le Blog de l’auteur, 7 août 2010

Adaptation française : Elinor Guez

L’islam ne détourne pas seulement des avions, il détourne les choses qui ont une signification importante pour les gens. Les lieux sacrés de nombreuses grandes villes du monde sont recouverts des reliques de l’occupation musulmane. Jérusalem, Delhi, Constantinople et Alexandrie témoignent de la prédilection musulmane à s’accaparer des lieux sacrés des autres pour les transformer en mosquées. Il ne suffisait pas aux musulmans de conquérir Jérusalem et d’asservir ses habitants. Non, ils ont également dû prendre le lieu le plus saint du judaïsme et construire une mosquée au-dessus de celui-ci. De la même manière, il ne leur suffisait pas de conquérir et de renommer Constantinople, ils ont également converti la basilique Sainte-Sophie en mosquée. Ces exemples ne sont pas des exceptions à la règle. En Asie, au Moyen-Orient et en Europe, les exemples de ce phénomène sont innombrables.

Les musulmans continuent jusqu’à aujourd’hui à s’emparer des lieux de culte des autres pour les transformer en mosquées. Ça se passe aujourd’hui en Egypte. Ça se passe en Yougoslavie, où des églises sont détruites et transformées en mosquées tous les jours. Cela s’est passé en Israël, pour le Tombeau de Joseph, lieu de sépulture du Joseph biblique, qui a été saisi par les musulmans en septembre 2000, un an avant le 11 septembre.

Pourquoi les musulmans font-ils cela ? Il ne s’agit pas seulement de s’emparer d’un territoire – ce qu’ils font aussi –, cela va bien plus loin. Il s’agit de détourner une chose bien plus essentielle, une identité.

En islamisant des sites sacrés, ils prennent le contrôle de l’histoire et de la culture des autres. Comme ils l’ont fait dans le monde entier.

  • Détourner le Mont du Temple a permis aux Musulmans de revendiquer Jérusalem comme une de leurs villes saintes.
  • S’emparer d’églises en Egypte et en Yougoslavie permet d’éliminer l’histoire religieuse des non-musulmans de la région.
  • S’emparer de Sainte Sophie, faisait partie de la substitution d’Istanbul à Constantinople.

Le dénominateur commun, c’est que les Musulmans ne se contentent pas de faire la guerre à des pays ou à des populations, mais ils font la guerre à la mémoire elle-même. Leur but est de faire oublier ce qui a précédé leur colonisation pour déformer une histoire et des traditions significatives et les remplacer par une version islamisée déformée de l’histoire. La « tolérance » musulmane en Espagne, les « réfugiés » arabes palestiniens, et les « contributions » musulmanes à la science, sont autant d’exemples de cette histoire révisionniste dans laquelle l’oppression devient de la tolérance, la répression devient de la connaissance, et les oppresseurs deviennent des victimes.

Ground Zero n’est pas seulement le point focal du massacre musulman de 3 000 personnes. C’est également le point focal de la mémoire de ce massacre. C’est l’endroit où les gens viennent se souvenir de ce qui s’est passé, où ils viennent voir et entendre et où ils rendent hommage aux morts. C’est exactement la raison pour laquelle les Musulmans sont déterminés à le détourner à leurs propres fins, avec une mosquée très visible et leur propre musée du 11 septembre qui présentera une version historique radicalement altérée. Ce qu’ils cherchent à faire est l’équivalent de la mise en place d’un musée révisionniste [de l’Holocauste] à côté du musée de l’Holocauste.

Il n’y a pas de justification légitime à la « Cordoba House » [maison de Cordoue]. Comme je l’ai déjà exposé dans une étude documentée, les fidèles de la mosquée actuelle ne sont pas des habitants du quartier. Il n’existe pas de population musulmane suffisamment importante dans le centre-ville de Manhattan, qui puisse justifier de son besoin d’un centre communautaire de 100 millions de dollars. La seule raison d’une construction de cette ampleur c’est la  proximité de « Ground Zero ». La mosquée de Ground Zero est destinée au détournement de la mémoire, pas la mémoire des Musulmans mais celle des non-Musulmans. Elle est destinée à servir à propager le narratif musulman de l’après 11-Septembre, qui exonère les musulmans de toute responsabilité, tout en pointant du doigt l’Amérique et les Juifs, à la place. C’est pourquoi l’ADL [Anti-Defamation League] et le Centre Simon Wiesenthal se sont tous deux prononcés contre la mosquée de Ground Zero, sans tenir compte des attaques vicieuses dirigées contre eux par les libéraux, pour avoir osé résister à la colonisation et au sectarisme musulmans.

A Ground Zero, tous les Américains ont réalisé que le débat sur l’Islam était une question incontournable à affronter. C’est un symbole puissant. Et les symboles sont dangereux. Les gens peuvent se battre et mourir pour des symboles, alors qu’ils ne le feraient pas pour des causes plus prosaïques. C’est pourquoi la gauche a essayé de détourner le débat en utilisant l’International Freedom Center (IFC). Ils ont échoué. Maintenant, là où ils ont échoué, les islamistes veulent réussir. Et de même que l’IFC a été soutenu par Bloomberg [maire de New York], de même aujourd’hui la mosquée «Ground Zero» est soutenue par Bloomberg. C’est pourquoi les médias et les libéraux font taire toute critique de la mosquée de Ground Zero. L’Islam et la gauche veulent tous les deux supprimer la véritable histoire du 11-Septembre. Ils veulent que les Américains oublient qui a fait cela en les nourrissant d’excuses sur « la politique étrangère américaine » et, bien entendu, sur les Juifs omniprésents, qui sont les vrais responsables de tout cela.

Le nom de « Maison de Cordoba » est tout à fait approprié pour la mosquée de Ground Zero, parce qu’elle représente aussi une histoire fausse. L’histoire de Cordoue et de Ground Zero sont liées, en ce sens qu’elles sont toutes deux des histoires de terreur islamique, revêtues du mensonge de la tolérance musulmane. Et la « Maison de Cordoba » fait partie d’un projet global visant à pervertir l’histoire du 11-Septembre, aussi radicalement que celle de Cordoue ou de Jérusalem, pour la remplacer par leur récit, dans lequel ils sont les victimes et nous, les oppresseurs. Et pour permettre à cette histoire de tenir debout, il faut détruire le sens de notre propre culture et accepter l’asservissement de notre histoire, en attendant notre propre asservissement.

Le Grand Mensonge dit et réitéré maintes et maintes fois au cours des neuf dernières années, c’est que l’Islam n’est pas responsable du 11-Septembre. Ce mensonge a été répété maintes et maintes fois. Il a imprégné notre culture. Il a rempli nos médias. Les politiciens s’en sont fait l’écho. Livres et articles qui traitent de ce sujet sont écrits pour être compris de toute personne raisonnable. L’Islam n’a rien à voir avec le 11-Septembre, il n’a fichtrement rien à y voir.

La mosquée de Ground Zero, c’est le mensonge fait chair. C’est la forme matérielle de cette histoire révisionniste, transformée en brique et mortier, acier et ciment, s’élevant vers le ciel,  pour regarder, moqueuse, en bas, le site en construction de Ground Zero, et les gens qui y viennent pour réfléchir et se souvenir. Elle se moque de leurs souvenirs. Elle se moque de la mort. Son arrogance est la même que celle des incendiaires musulmans de la Grande Bibliothèque d’Alexandrie, que celle de Hanan Ashrawi déclarant qu’il n’y avait pas de lien entre les Juifs et le Tombeau de Joseph, ou celle de Anwar Al-Awlaki, le conseiller des pirates de l’air du 11-Septembre, déclarant aux journalistes, après les attentats, que l’islam s’oppose au terrorisme. Il s’agit d’un acte de décapitation, non pas de chair humaine, mais d’identité. Il prend une lame et tranche le cou d’une culture, lui coupant la tête par les mensonges et la tromperie.

Les conquêtes musulmanes commencent par des  massacres et finissent par la colonisation. La valeur du bâtiment qu’ils ont acheté a été ruinée  par leur attentat du 11-Septembre. Maintenant, après avoir acheté un immeuble dévalué, ils ont l’intention de le démolir et d’en faire un monument à l’idéologie même qui est responsable de ce massacre.

  • Comme ils l’ont fait auparavant, à Constantinople et à Jérusalem.
  • Comme ils l’ont fait à travers le monde.
  • D’abord, ils bombardent. Maintenant ils occupent.
  • D’abord, ils tuent, puis ils essaient de convertir.
  • D’abord, ils envahissent, puis ils dirigent.

C’est le modèle laid et sanglant d’une réalité de plus de 1 000 ans d’histoire. Et le voici de nouveau à l’œuvre.

Lorsque les milices musulmanes Janjaweed du Soudan font un raid et violent les femmes non-arabes, voici ce qu’ils disent à leurs victimes : « Le gouvernement m’autorise à vous violer, désormais ce n’est plus votre terre ». Il en va de même pour la mosquée de Ground Zero, pour Bloomberg qui donne l’autorisation à l’Islam de déclarer que ce n’est désormais plus notre terre non plus. C’est le viol d’un endroit qui a, dans la mémoire américaine, une stature équivalente à Gettysburg ou Arlington. C’est un acte calculé de brutalité culturelle, masqué par un sourire feint. Son message, c’est que ce n’est désormais plus notre terre, que ce ne sont plus nos souvenirs non plus, et que les assassins ont réussi leur détournement.

L’Islam ne détruit pas seulement les corps, il détruit les âmes. Il intrigue pour voler à des peuples entiers leur culture, leur histoire et leur identité. Afin d’en faire des Musulmans ou des Dhimmis, les esclaves des Musulmans. Mohammed a initié ce processus en s’emparant des systèmes de croyances existant dans la région, puis en les amalgamant à une idéologie déformée qu’il a appelée Islam, laquelle lui donnait le pouvoir de faire tout ce qu’il voulait ; depuis, elle s’est répandue en massacres, en nettoyages ethniques, et en une vague de brutalité et de conquêtes qui a balayé le globe. Mais les armées de l’islam n’ont pas seulement tué ou asservi, elles ont dépossédé leurs victimes de leur culture et de leur histoire et les ont remplacées par l’Islam. Ground Zero est leur cible, une fois de plus. Non pas un détournement d’avion mais un détournement de mémoire. Et leur objectif n’est plus seulement 3 000 personnes, mais nous tous.

© Daniel Greenfield
Source: http://www.france-israel.org/articles.ahd?idart=929

Lire aussi l’article de Guy Millière : Mosquée Ground Zero : pourquoi là-bas ?

5 commentaires »

  1. Drôle de vision sur l’islam.
    Mosquée sur grounds zéro c’est un choix propre que feront les américains. et ça se réalisera.
    L’islam ne gène pas la façon de vivre des américains. Il gène ceux qui les dirigent.
    Ceux là ont une durée de vie comme les pneus d’une voiture. Ils ont une fin .L’islam pas.
    L’islam n’insiste personne à se convertir. Il ne démolit pas les églises. A moins que celles-ci soient désertées par ses occupants faute de foi.
    Sa porte est cependant ouverte à tous ceux et celles qui obéissent à la raison et non à la folie vengeresse. Au blabla sans fondement de ton commentaire niveau zéro.

    Commentaire par guilmom — août 30, 2010 @ 3:02 | Répondre

  2. Que de gros mensonges!
    « L’islam n’insiste personne à se convertir. » Sauf que, dans les territoires conquis par l’islam le choix pour les vaincus s’ils n’étaient ni chrétiens ni juifs était la conversion ou la décapitation.
    « Il ne démolit pas les églises. » Faire un tour dans l’ex-yougoslavie. On a même des vidéos.
    « A moins que celles-ci soient désertées par ses occupants faute de foi. » mais de quel droit celui du pillage et du partage du butin codifié par le beau modèle?
    Arrêtez guilmon de vous mentir à vous-même et aux autres et le niveau en-dessous de zéro c’est vos scandaleux mensonges.

    Commentaire par sementic — août 30, 2010 @ 3:39 | Répondre

  3. L’islam a régné pendant 9 siècles en Espagne donc en Europe et à ma connaissance il n’a jamais insisté personne à se convertir ce que vous avancez sur des égorgés et décapités ça c’est du vrai mensonge.
    Démolir les églises ça non plus ce n’est pas dans la doctrine de l’islam. Ni de son prophète. Peut être en ex-Yougoslavie mais vous devinez pourquoi??Qu’est-ce une église par rapport à tous ces musulmans zigouillés froidement par milliers et enterrés comme des bêtes dans des fosses communes.
    Les églises manquent d’occupants. C’est une réalité qui vous effraye ; alors cherchez pourquoi.

    Commentaire par guilmom — août 31, 2010 @ 12:56 | Répondre

    • guilmom l’archétype du corânisé takieur c’est à dire menteur , dissimulateur et falsificateur. J’ai conscience de faire un grand compliment à guilmom vu que takier est une vertu cardinale du musulman qui s’adresse à un kafir.

      Commentaire par sementic — septembre 7, 2010 @ 9:24 | Répondre

  4. Quelques versets du coran de Muhamad Hamidullah disponible en libre service sur ce site dédié à toutes les religions: http://religare.org

    (33.25) Et Allah a renvoyé, avec leur rage, les infidèles sans qu’ils n’aient obtenu aucun bien, et Allah a épargné aux croyants le combat. Allah est Fort et Puissant.
    (33.26) Et Il a fait descendre de leurs forteresses ceux des gens du Livre qui les avaient soutenus [les coalisés], et Il a jeté l’effroi dans leurs coeurs; un groupe d’entre eux vous tuiez, et un groupe vous faisiez prisonniers.(a)
    (33.27) Et Il vous a fait hériter leur terre, leurs demeures, leurs biens, et aussi une terre que vous n’aviez point foulée. Et Allah est Omnipotent.
    D’une autre source:
    Coran (33:27) – « Dieu vous a fait ainsi hériter de leur pays, de leurs demeures, de leurs richesses et d’une terre que vos pieds n’avaient jamais foulée. La puissance de Dieu n’a point de limite. »

    Autrement dit le nerf du jihad est le pillage.

    Commentaire par sementic — juin 8, 2011 @ 6:32 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :