SITAsecure

août 21, 2010

Il faut mettre hors d’état de nuire des procureurs de la République comme Patrick Mathé

RESISTANCE REPUBLICAINE

Il faut mettre hors d’état de nuire des procureurs de la République comme Patrick Mathé

mardi 17 août 2010, par Jeanne Bourdillon

Voilà ce que le procureur de la République de Béziers, Patrick Mathé, a déclaré à la presse, au sujet de la mise en prison de René Galinier. « Cet homme de plus de 70 ans a été mis en prison parce qu’il a tiré sur deux cambrioleuses qui étaient en train de dévaliser sa maison. »

René Galinier a été mis en examen pour tentative d’homicides volontaires sur les deux jeunes cambrioleuses présumées qui s’étaient introduites dans son domicile, alors qu’il faisait la sieste. « Je leur ai expliqué que la décision (l’incarcération) était justifiée en raison de la gravité des faits, du trouble à l’ordre public et de l’état des victimes », a commenté Patrick Mathé. La délégation présente pensait « qu’il y avait légitime défense. Ce n’est pas ce qui s’est passé », a-t-il précisé au Midi Libre. Les deux jeunes femmes, qui se trouvaient dans deux pièces différentes, n’étaient pas armées. Le retraité, « a tiré alors qu’il se trouvait à très faible distance des femmes. C’est quelqu’un qui connaît les armes, il a fait la guerre d’Algérie. Il n’a pas eu le comportement de quelqu’un qui a peur », poursuit-il dans les colonnes du quotidien local. « Ces femmes Roms, qui sont des délinquantes, sont aussi des victimes de notre société », conclut le procureur de la République. »

http://lci.tf1.fr/france/faits-divers/2010-08/retraite-ayant-tire-sur-des-cambrioleuses-le-procureur-justifie-6036792.html

C’est hallucinant… Tirer sur des personnes qui vous cambriolent, c’est un « trouble à l’ordre public » ? Ce ne serait pas plutôt le fait de cambrioler une maison qui est un trouble à l’ordre public, par hasard ? Cette inversion des culpabilités est vraiment écoeurante. Encore un magistrat au cerveau ravagé par la pensée bobo, et par la haine anti-Française. Plus grave, René a fait la guerre d’Algérie. C’est donc forcément, aux yeux de notre procureur, un raciste qui a sûrement torturé et violé d’innocents algériens, il faut donc qu’il expie !

Un commentaire fort juste d’un internaute :

« saintamil, le 13 Août 2010 à 19h05 La messe est dite : le coupable est le vieux qui se défend alors qu’il est en train d’être cambriolé, la victime est celui qui cambriole l’appartement du vieux, « en plus d’être victime de la société ». C’est donc doublement pas sa faute. je frotte mes yeux, non non, je ne suis pas être train de rêver. Ce pays nage en plein délire. Je pense que si l’on continue dans cette direction, on va remettre la légion d’honneur aux cambrioleurs. »

De telles attitudes posent la question de fond. La justice se veut indépendante du pouvoir politique. Mais une démocratie peut-elle laisser un procureur de la République mettre en prison un homme de 73 ans, qui ne sait pas si les personnes présentes chez lui sont armées ou pas ? Doit-on prendre le risque de se faire tuer quand une personne s’introduit chez vous ?

Quelle attitude doit avoir une démocratie quand sa Justice est gangrénée par des juges qui reproduisent le discours victimaire des droits-de-lhommiste ? Quelle attitude quand trois racailles qui tirent à la kalachnikov sur des policiers sont laissés en liberté, et René Galinier est lui mis en prison ?

La démocratie et la République peuvent-elles accepter cette pseudo-indépendance, quand la dérive de nombre de nos juges atteint un tel degré ?

Jeanne Bourdillon

Enregistrer au format PDF

Action SITA : imprimer, poster - La nouvelle façon de voterhttp://directdemocratie.wordpress.com

On applique la bonne vieille méthode  SITA inspirée par Amnesty International: envoi d’un courrier, dans une enveloppe timbrée, par la poste ( http://tinyurl.com/6r4fsu et http://tinyurl.com/592ezu)

Quoi mettre dans l’enveloppe?

1) Un document PDF de 2 pages contenant  le texte du présent article situé au-dessus du mot ACTION. Pour l’imprimer aller à cette page:

http://www.ripostelaique.com/IMG/article_PDF/Il-faut-mettre-hors-d-etat-de.pdf

A qui envoyer les courriers?

A Monsieur le procureur du tribunal correctionnel de Béziers, Tribunal de Grande Instance dont on trouvera l’adresse postale à cette page: http://www.avocat-beziers.net/coordonnees.htm

ATTENTION: pas d’insultes ni de menaces  dans un courrier SITA. Ceux qui se laisseraient aller à de telles pratiques le feraient sous leur entière responsabilité.

Votre courrier SITA est prêt, il vous reste à le signer si vous le souhaitez, le timbrer et  le poster . Si vous le souhaitez  vous pourrez  aussi suivre les  consignes facultatives suivantes.

–Pour prolonger et compléter cette action SITA par courrier postal on peut aussi mener une action par courriels dont la technique est exposée à cette page  https://sitasecure.wordpress.com/2009/06/01/action-par-courriels/

Adresser le message de votre choix à Monsieur le procureur du tribunal correctionnel de Béziers à l’adresse email indiquée à cette page: http://lannuaire.service-public.fr/services_locaux/languedoc-roussillon/herault/ti-34032-01.html

Invitation au sitathon

Eventuellement, vous pouvez recenser vos actions au Sitathon, http://sitathon.blogspot.com afin d’inciter d’autres internautes à agir ainsi et vous inscrire à la lettre d’information alertes-sita.blogspot.com pour être averti des prochaines actions.

–Information sur SITA


Pour des informations plus détaillées  sur les actions  SITA, vous pouvez consulter le kit SITA à la page: http://planete-sita.bravehost.com/kitsita.html

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……………… P O U V O I R ………de dire son fait à toute personne publique. C’est la nouvelle façon de voter;c’est efficace:tinyurl.com/C44RVR

Quelques articles sur le même sujet:

http://www.ripostelaique.com/Affaire-Galinier-la-justice-est.html

http://fr.novopress.info/65148/lettre-ouverte-a-michele-alliot-marie-il-faut-liberer-rene-galinier-par-christian-vanneste/?utm_source=feedburner&utm_medium=email&utm_campaign=Feed%3A+novopressfrance+%28%3A%3A+Novopress.info+France%29

Cette lettre ouverte vous pouvez aussi l’envoyer à Madame Michèle Alliot-Marie Ministre d’Etat, garde des Sceaux, ministre de la Justice et des Libertés dont l’adresse se trouve à cette page:

http://lannuaire.service-public.fr/services_nationaux/administration-centrale-ou-ministere_172234.html

4 commentaires »

  1. Faire des cambrioleuses des victimes, c’est effectivement pousser le bouchon assez loin. Après leur rétablissement, j’espère bien qu’elles seront convoquées au tribunal et qu’elles écoperont de la peine qu’elles méritent.

    MAIS.

    Qu’un vieil homme de 73 ans ait une arme qui fonctionne chez lui, s’en serve dans un cas de légitime défense qui reste à prouver, c’est autre chose. La question de savoir si les cambrioleuses sont blanches, noires, Françaises, Roumaines, à la limite on s’en contrefout, ça n’a absolument rien à voir avec tout ça. Ôter la vie de quelqu’un, c’est un acte à ne pas prendre à la légère, et c’est ce qu’il a failli faire (mais ce n’est pas parce qu’elles ne sont pas mortes que c’est pas un acte si grave que ça).

    Si vouloir défendre les droits de l’homme (quel que soit cet homme/cette femme) est un crime, alors ce juge et moi sommes clairement coupables. Parce que soutenir cette théorie n’a rien d’anti-français, bien au contraire. Les valeurs qu’on m’a transmises sont bien celles-là : faire justice soi-même, ça n’a pas sa place dans une société, sinon on court droit vers le chaos et l’anarchie, voire la tyrannie. Et il vaut mieux, comme le pensait Socrate, être victime d’une injustice que d’en être l’auteur, aussi bien-pensant, naïf que cela puisse paraître.

    Il n’y a pas de demi-mesure à mon sens : soit on soutient les droits de l’homme, auquel cas on n’accepte pas que quelqu’un blesse gravement deux personnes au ventre (tout comme on n’accepte pas que deux personnes essayent d’en cambrioler une troisième), soit on est dans le déni de ces principes, auquel cas on fait partie de la classe des tyrans.

    Commentaire par Florian — août 21, 2010 @ 2:23 | Répondre

    • Florian vous êtes hors sujet car le problème n’est que pas nous jugions l’homme responsable ou pas, ce n’est pas à nous de le faire, mais que cet homme de 70 ans en étant libéré ne risque aucunement d’empêcher la justice de suivre son cours. Le problème est la justice à 2 vitesses.
      Quelle attitude doit avoir une démocratie quand sa Justice est gangrénée par des juges qui reproduisent le discours victimaire des droits-de-lhommiste ? Quelle attitude quand trois racailles qui tirent à la kalachnikov sur des policiers sont laissés en liberté, et René Galinier est lui mis en prison ?

      Commentaire par sementic — août 21, 2010 @ 2:43 | Répondre

  2. Mr le procureur Mathé changera tres vite d’avis le jour ou un de ses aieux se fera cambrioler par d’innocentes « victimes de la société ».
    Dans ce cas,son beau discours se transformerait comme par magie.

    A y reflechir,le plus gros trouble a l’ordre public dans cette affaire est de laisser des guignols partiaux et incompetents comme lui,représenter soi-disant la loi.

    Radiation a vie pour ces collabos,avec obligation d’indemniser les familles qu’ils brisent(celles des René,ou les autres qui voient leurs bourreaux sortir libre avec la complicité de ces « procureurs » vereux,etc…).

    J’ajouterais a la peine un sejour « citoyen » d’un an chez ses copains roms/racailles musulmanes(au choix),on va voir s’il fait toujours le malin,mr Mathé…

    Commentaire par chica&roberto — août 22, 2010 @ 1:46 | Répondre

  3. Etats-Unis : 380 millions d’habitants.

    Premier amendement de la Constitution , la liberté de parole
    Deuxième amendement, le droit de détenir une arme à condition d’être majeur et de ne jamais avoir été condamné.
    Et surtout, le droit de s’en servir. La violation de domicile entraîne de facto le droit à la légitime défense.
    Il faut savoir que dans certains états de l’Union il est OBLIGATOIRE dans certaines conditions d’avoir une arme à la maison, le cas par exemple pour des habitations isolées et loin de tout, vu que en cas d’agression, la police risque de mettre une heures ou deux heures si pas plus pour intervenir.
    Selon certains états, le port d’arme doit être visible – le Texas -, ou caché, son voisinpar exemple.
    Cambrioleur, là-bas, c’est un métier à risques
    Perpète, c’est la sortie du ballon les pieds devants.
    A mort, c’est le costume en sapin.

    Commentaire par R. Ed. — août 24, 2010 @ 10:32 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :