SITAsecure

Anonyme = vilain?

Action SITA : imprimer, poster

Réhabilitons la missive d’information non signée.

Dans l’expression missive d’information non signée quel est le terme le plus important: missive, information ou non signée?

Il est incontestable que c’est le mot information qui est primordial. Que l’information soit signée ou pas peu importe, ce qui compte c’est le contenu de l’information elle-même. Provient-elle d’une source fiable ou non? Corrige-t-elle la doxa officielle? Met-elle en lumière des faits habituellement cachés? C’est cela qui compte.

Les actions SITA utilisent ces missives d’information le plus souvent non signées ce qui dérange certains internautes, tout acquis à notre cause de lutte contre l’islam des textes et l’islamisation mais qui pour autant restent réticents à utiliser ce que nos contradicteurs désignent sous le vocable de lettres anonymes avec toute la connotation péjorative et même infâmante qu’ils veulent mettre dans cette expression qui fait référence auzheurslesplusômbresdenotrehistoare.

Nos courriers SITA ne contiennent ni menaces, ni insultes et ne pratiquent pas la délation. Ce ne sont pas des lettres anonymes, dans son sens infâmant, mais des missives d’information qui peuvent être signées ou pas car tout un chacun peut bien évidemment les signer s’il le désire. Alors amis internautes qui visitez par centaines chaque jour nos sites proposant des actions SITA (nos statistiques à cette page  http://www.sitemeter.com/?a=stats&s=s16action) ne vous laissez pas abuser par la dialectique de nos détracteurs, votre courrier SITA n’est pas infâmant ce n’est qu’un courrier d’information souvent destiné à un élu qui, en principe, est là justement pour écouter les citoyens, et non pas pour n’en faire qu’à sa tête et qui serait mal venu de se considérer harcelé parce que des citoyens lui écrivent pour lui faire part de leurs opinions.

D’ailleurs réfléchissons un peu, Amnesty International, peu susceptible d’être considérée comme une organisation d’extrême droite, utilise le procédé ( http://tinyurl.com/6r4fsu) et puis, quand nous votons, nous ne signons pas notre bulletin de vote.

Pourquoi? Mais simplement parce qu’il est évident qu’afficher publiquement une opinion peut avoir des conséquences très graves et ce ne sont pas les amis de théo Van Gogh assassiné à Amsterdam qui diront le contraire pas plus que Geert Wilders, menacé de mort, qui vit sous protection policière permanente. Les votes à bulletins secrets ont justement été inventés pour pallier à ces inconvénients.

Alors pourquoi ne pas signer son bulletin de vote serait-il tout à fait compréhensible, admis, normal et ne pas signer une missive d’information serait-il infamant et procèderait d’une certaine lâcheté?

Ce que l’on nomme usuellement des lettres « anonymes » sont en fait des lettres d’insultes ou de menaces. Insulter ou menacer est un délit, c’est la raison de l’anonymat des expéditeurs. Mais vous pourrez chercher longtemps le délit de « courrier anonyme » : il n’existe pas. Envoyer un courrier non signé ne constitue nullement une infraction. C’est uniquement une pratique qui, jusqu’à présent, n’avait pas vraiment lieu d’être mais qui, vu les risques encourus par ceux qui osent dire la vérité sur l’islam, est hélas devenue une pratique nécessaire.

http://www.enquete-debat.fr/archives/me-olivier-iteanu-lanonymat-sur-internet-devrait-etre-un-nouveau-droit-de-lhomme

Ne nous laissons pas abuser, un courrier SITA est un courrier d’information qui, signé ou pas, n’est que la manifestation d’un acte citoyen visant le plus souvent à donner son opinion à un élu. Alors plus que jamais répétons le slogan:

Vous avez une enveloppe, un timbre alors vous avez le……… P O U V O I R ………………de dire son fait à toute personne publique. Et c’est très efficace : tinyurl.com/C44RVR

Un commentaire »

  1. Bonjour,
    j’adhère entièrement à votre discours concernant l’anonymat. Il est exact qu’il n’est pas prudent du tout de critiquer ouvertement l’islam aujourd’hui. Il est aberrant et révoltant qu’à notre époque et dans notre pays nous puissions être menacé de mort suite à cela ! Mais un autre risque, moins grave cependant, nous pend également au nez et qui musèle bon nombre d’entre nous, c’est celui d’être assigné devant la justice. Oui, de donner simplement son avis sur un sujet brûlant qu’est l’islam en Europe peu nous coûter très chère. La moindre critique de cette religion de « tolérance et d’amour » est aussitôt traduite comme un acte raciste et fasciste. C’est proprement scandaleux !
    Vous avez mon total soutien dans votre combat qui est celui de tous les vrais français, même s’ils ne sont pas de « souche » !

    Commentaire par francorital — juin 29, 2010 @ 3:55 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :