SITAsecure

décembre 11, 2010

Laurent Blanc s’interroge sur la capacité de gagner des Bleus

 

 

Blanc s’interroge sur la capacité de gagner des Bleus

Pas vraiment un coup de blues ni une une réaction émotionnelle, mais un constat : l’équipe de France de football n’a pas les moyens de remporter une grande compétition. C’est ce que reconnaît Laurent Blanc, le sélectionneur des Bleus, dans un entretien au journal «L’Equipe» vendredi, après un semestre à la tête de l’équipe de France.

Simple, net et précis, le sélectionneur français, qui depuis sa nomination à la tête des bleus épate ses proches, estime que «l’exigence, avant une grande compétition, reste toujours la même : on veut gagner». Mais, selon lui, «on ne se pose pas la question : avons-nous les moyens de gagner ? La réponse aujourd’hui, c’est non.»

A la question «Y a t-il matière à être optimiste ?» Laurent Blanc rétorque que seul le jeu importe, reconnaissant, à l’instar de Platini, «qu’il n’y a pas une bonne génération de joueurs à l’heure actuelle» ou plutôt la révélation d’un joueur exceptionnel de la trempe d’un Zidane, capable de «bien faire jouer l’équipe». Une situation que le sélectionneur ne désespère pas de changer.

Le retour de Ribéry et Evra dépendra de leur «état d’esprit»

Interrogé sur la place des Bleus dans la hiérarchie mondiale, Laurent Blanc a estimé que «rester dans les six, sept premiers, c’est très difficile». «Plonger en revanche, c’est facile. Avant que l’on revienne dans ces eaux-là, il faudra du temps», a-t-il confirmé.

Concernant la cohésion du groupe et l’éventuel retour des «meneurs» de Knysna (Afrique du Sud), Franck Ribery et patrice Evra, le sélectionneur de l’équipe de France a expliqué qu’il ne pouvait pas «se permettre d’avoir deux ou trois brebis galeuses». «Je ne mettrai pas en danger la vie du groupe par rapport à un, deux ou trois individus».

Toutefois, Laurent Blanc a précisé qu’il pourrait changer d’idée si les «meneurs» de Knysna «démontrent un bon état d’esprit». «Ce qui m’intéresse, c’est la performance et l’état d’esprit», a-t-il souligné.

Source: leparisien.fr

Tant que le porc sera interdit au menu des joueurs cette équipe ne sera pas l’équipe de France, pays du cochon. C’est l’erreur inexcusable de Laurent Blanc.

En plus cette équipe est formée de mercenaires et/ou binationaux (Yacine Brahimi, Nasri,  Karim Benzema…) alors peut-on décemment l’appeler équipe de France?

Faites-le savoir au staff de l’équipe en participant à cette action SITA:


https://sitasecure.wordpress.com/2010/10/05/carton-jaune-pour-laurent-blanc/

Laisser un commentaire »

Aucun commentaire pour l’instant.

RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Propulsé par WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :