SITAsecure

novembre 5, 2009

Halte à l’Occupation musulmane des rues parisiennes Myrha, Léon, Polonceau etc.

Nous reprenons ici l’article de Cartomaton: http://tinyurl.com/ygnapbu en y ajoutant quelques nouveaux destinataires pour les cartes postales ou les courriers.

L’association ripostelaique.com a mené l’enquête dans le quartier islamisé du 18ème arrondissement de Paris. Tous les vendredis, les musulmans envahissent et annexent durant deux heures, dans la plus parfaite illégalité (et la plus parfaite impunité) chaussées et trottoirs de plusieurs rues parisiennes.

Paris. Occupation musulmane des rues Myrha, Léon, Polonceau etc.

Cela a commencé par une mosquée…

puis un tapis de prière sur le trottoir devant la mosquée…

puis deux tapis…

puis trois tapis…

On laisse faire, parce qu’on est tolérants.

puis une rangée de tapis sur la moitié de la largeur de trottoir devant la mosquée…

puis deux rangées sur les deux tiers du trottoir devant la mosquée…

puis trois rangées sur toute la largeur du trottoir devant la mosquée…

puis une largeur complète supplémentaire…

puis le quart de la longueur du trottoir devant la mosquée…

puis la moitié de la longueur du trottoir devant la mosquée…

Finalement c’est tout le trottoir du côté de la mosquée qui est occupé.

On laisse faire, parce qu’on est tolérants.

tout le trottoir du côté de la mosquée

Puis un tapis de prière sur le trottoir en face de la mosquée…

puis deux tapis…

puis trois tapis…

puis une rangée de tapis sur la moitié de la largeur de trottoir en face de la mosquée…

puis deux rangées sur les deux tiers du trottoir en face de la mosquée…

puis trois rangées sur toute la largeur du trottoir en face de la mosquée…

puis une largeur complète supplémentaire…

On laisse faire, parce qu’on est tolérants.

puis le quart de la longueur du trottoir en face de la mosquée…

puis la moitié de la longueur du trottoir en face de la mosquée…

Finalement c’est tout le trottoir en face de la mosquée qui est occupé.

On laisse faire, parce qu’on est tolérants.

tout le trottoir en face de la mosquée

Puis un tapis de prière sur le trottoir au coin de la rue qui est au bout de la rue de la mosquée…

puis deux tapis…

puis trois tapis…

etc.

Et quand tous les trottoirs des rues alentours sont pleins, le maire Zélu vient négocier leur libération…

en faisant barrer la rue par la police pour y installer tous les tapis sur la chaussée.

Tous le monde il est beau, tous le monde il est gentil. Le maire “Votez pour moi” est content : il peut plastronner avoir réussi à libérer les trottoirs. Peu lui importe que ce soit en officialisant l’Occupation de la chaussée, réduisant de fait la liberté de déplacement des non-musulmans et créant l’amorce d’un nouveau territoire perdu pour la république… territoire que les non-musulmans racistes vont désormais fuir.

Et les Occupants eux aussi sont contents : ils peuvent se vanter du soutien de la mairie, et de la collaboration de la police municipale : http://www.mosquee-puteaux.fr/content/view/93/99/

Merci Pétain

toute la rue de la mosquée

Alors la Zélite Françoise de Panafieu, larmoyant sur son site de campagne 2008 que “Chacun le sait, ces fidèles n’ont pas choisi d’être là, ils y sont parce qu’ils n’ont pas de lieu de culte”, souhaite offrir aux pôôôôvres musulmans une deuxième mosquée.

D’autres, 60 ans auparavant, déclaraient que “Chacun le sait, ces fidèles n’ont pas choisi d’être là, ils y sont parce qu’ils n’ont pas le choix”, et souhaitaient que ces pôôôôvres allemands puissent eux aussi avoir droit à leur espace vital.

Il faut être tolérants

Alors d’autres musulmans accourent d’autres quartiers, d’autres villes, et ça recommence :

un tapis de prière sur le trottoir au coin de la rue qui est au bout de la rue barrée…

puis deux tapis…

puis trois tapis…

sur le trottoir au coin de la rue qui est au bout de la rue barrée de la mosquée

Etc. etc.

Métastase après métastase, le cancer islamique s’étend lentement, insidieusement mais sûrement.

Les Panavieux & Cie savent parfaitement que dans 50 ans ils ne seront plus là pour voir La mosquée Notre Dame de Paris, donc ils s’en tapent.

A moins qu’entre temps il n’aient à faire à L’armée du racisme.

De nombreux éditoriaux, articles, lettres ouvertes et vidéos ont été publiés par Riposte Laïque sur l’invasion des rues Myrha et Polonceau. Nous vous invitons à consulter le dossier qu’ils ont constitué, accablant pour les Zélus qui se prélassent dans leur tour d’ivoire en faisant du lard, regardant ailleurs en attente des prochaines élections.

Sortons l’information du ghetto internet pour la poser toute puante sur le bureau des Zélus afin qu’ils soient eux aussi incommodés par le bruit, et l’odeur (© Jacques Chirac), seule solution pour qu’ils se décident enfin à démétastaser les rues incriminées, au tant attendu kärcher, afin d’éviter la mortelle septicémie qui guette la capitale :

Auto-produire au choix l’une des cartes postales ci-dessous

et l’envoyer aux Zélus du quartier pour

qu’ils fassent un grand ménage par le vide.

carte postale turban1 contre l'invasion musulmane des rues parisiennes

TÉLÉCHARGER la carte postale (à l’envers)

(1500×1000 pix. – 207 Ko)

carte postale croissant1 contre l'invasion musulmane des rues parisiennes

TÉLÉCHARGER la carte postale (à l’envers)

(1500×1000 pix. – 207 Ko)

carte postale turban2 contre l'invasion musulmane des rues parisiennes

TÉLÉCHARGER la carte postale (à l’envers)

(1500×1000 pix. – 207 Ko)

carte postale croissant2 contre l'invasion musulmane des rues parisiennes

TÉLÉCHARGER la carte postale (à l’envers)

(1500×1000 pix. – 207 Ko)

Rappel pour auto-fabriquez votre (ou vos) carte(s) postale(s) en tenant compte de la mise en garde suivante:

Mise en garde: éviter d’imprimer l’adresse ou de l’écrire avec un stylo à encre au verso de la carte postale  car le papier photo ne « boit » pas l’encre d’où un risque de bavures rendant l’adresse illisible aussi vaut-il mieux soit écrire cette adresse à la main avec un stylo à bille à pointe fine ou  l’imprimer sur du papier ordinaire, la découper puis la coller sur la carte ou enfin avoir recours à une étiquette autocollante du commerce et  y écrire l’adresse à la main.

 

A qui envoyer ces cartes postales?

1) Vous trouverez le nom des Zélus du quartier à qui envoyer une carte sur la page http://www.mairie18.paris.fr/mairie18/jsp/site/Portal.jsp?page_id=16.

Leur adresse postale est à la mairie du 18ème, vous la trouverez sur la page http://www.mairie18.paris.fr/mairie18/jsp/site/Portal.jsp

Il n’est pas nécessaire de signer votre carte : on ne signe pas un bulletin de vote.

2) Au préfet de la Seine à qui revient de faire respecter l’ordre républicain à Paris, dont on trouvera l’adresse à cette page: http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_l_interieur/les_prefectures/votre_prefecture

3) Aux quotidiens comme Le Parisien qui pratique parfois le politiquement INcorrect, les adresses postales étant accessibles à cette page: http://tinyurl.com/yho9h88

4) Au ministre DE L’INTERIEUR, DE L’OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITES TERRITORIALES qui fait tout son possible pour que son adresse postale soit impossible à trouver mais que l’on peut néanmoins obtenir à cette page: http://www.sdis67.com/sysmodules/RBS_fichier/admin/download.php?fileid=1980 (tout en bas de la page 1)

5) Au président de la République (courrier dispensé d’affranchissement) dont l’adresse est à cette page: http://adresse-president-republique.fil-info-france.com/

6) Au commissaire du 18 ième arrondissement de Paris dont on trouvera l’adresse à cette page: http://www.paris18eme.fr/2008/04/15/commissariat-police-79-rue-de-clignancourt/. Imaginez la tête des policiers qui pensent comme nous et ils sont nombreux. Pour sûr que les cartes postales vont avoir leur succès et vont passer de mains en mains avec des sourires entendus!

7) Il faut aussi montrer votre soutien aux habitants de, au choix, la rue Myrha, Polonceau, Léon ou des poissonniers afin qu’ils cartapostrophent eux aussi leurs Zélus : imprimer la version réduite du présent article, au format PDF, (deux pages = une feuille recto-verso) et la leur envoyer sous enveloppe.

Un timbre de base “20 grammes” permet d’envoyer deux feuilles : vous pouvez donc éventuellement joindre à l’article une des cartes postales ci-dessus déjà imprimée afin que votre destinataire puisse l’expédier dès réception au conseiller municipal de son choix. Avec un cachet de La Poste parisienne, ça fleurera mieux l’électeur potentiellement capable de virer les Zélus aux prochaines Zélections.

Pour trouver les noms et adresses postales des habitants de la rue Myrha (par exemple) aller sur la page Recherche détaillée de l’annuaire du téléphone Pagesblanches.fr

NE RIEN METTRE dans les zones de saisie Nom, Prénom mais remplir directement :

– la zone Adresse, en tapant (par exemple) rue Myrha sans indiquer de numéro de rue

– puis remplir la zone Localité en tapant Paris 18

– et enfin remplir la zone Département ou région en tapant 75.

Cliquer sur TROUVER et vous obtiendrez la liste des noms-prénoms et numéro de rue de tous les habitants de la rue indiquée (le plus légalement du monde puisque ces informations sont publiquement à disposition de tout un chacun sur internet).

Choisir au hasard dans la liste le citoyen que vous souhaitez soutenir.

En plus d’envoyer votre carte postale, vous pouvez contribuer à ce que d’autres en envoient. Amorcez l’avalanche en copiant-collant-diffusant le message ci-dessous :

Contre l’Occupation musulmane des rues de Paris.

 

Rappelons aux élus du 18ème arrondissement que les

coupeurs de route c’est l’Afrique, pas la France.

http://tinyurl.com/paristan

Merci de diffuser cet appel à vos contacts et dans tous

les blogs, forums etc. relatifs à Paris.

Un commentaire »

  1. […] Vous trouverez le nom des Zélus du quartier à qui envoyer une carte sur la page http://www.mairie18.paris.fr/mairie18/jsp/site/Portal.jsp?page_id=16. Leur adresse postale est à la mairie du 18ème, vous la trouverez sur la page http://www.mairie18.paris.fr/mairie18/jsp/site/Portal.jsp Il n’est pas nécessaire de signer votre carte : on ne signe pas un bulletin de vote. (05/11 : D’autres destinataires sont proposés ici) […]

    Ping par Halte à l’Occupation musulmane des rues parisiennes Myrha, Léon, Polonceau etc. « CARTOMATON — novembre 5, 2009 @ 8:26 | Répondre


RSS feed for comments on this post. TrackBack URI

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Créez un site Web ou un blog gratuitement sur WordPress.com.

%d blogueurs aiment cette page :